6 décembre et la tradition de Saint Nicolas

Si le Père Noël est né aux Etats-unis au 19e siècle, il se murmure que son ancêtre serait un certain Saint-Nicolas, fêté dans de nombreux pays d’Europe le 6 décembre. En effet, en Grande-Bretagne, aux Pays Bas, en Allemagne, en Autriche, dans les Flandres mais aussi dans le nord et l’est de la France, les enfants fêtent dans la joie leur saint patron et attendent patiemment sa venue car il est toujours accompagné de cadeaux.. qu’il ne distribue qu’aux enfants sages!

Mais qui est Saint Nicolas ? On sait de lui qu’il fut évêque de Myre en Asie Mineure, au 4e siècle. Très vénéré en Orient, il le fut aussi en Occident à partir du 11e siècle. La légende qui l’entoure repose sur l’histoire de trois enfants, égorgés et mis au saloir par un aubergiste pour être servis en nourriture, qui furent sauvés par St Nicolas, venant à passer par là et qui leur rendit la vie. L’iconographie religieuse le représente souvent barbu et joufflu, vêtu d’un long manteau, avec une mitre sur la tête et une crosse dans la main droite (signes des évêques), portant des cadeaux. Avec le temps et l’évolution des pratiques religieuses, St Nicolas perdit peu à peu ses attributs d’évêque pour devenir (à s’y méprendre) le Père Noël que nous connaissons.

La légende raconte que St Nicolas passe dans chaque foyer, toujours suivi du Père Fouettard, tout vêtu de noir et muni d’un fagot de bois dans les mains pour punir les enfants indisciplinés (il distribue une branche de son fagot aux enfants qui n’ont pas été sages et menace de les frapper). La fête est ainsi l’occasion de préparer les enfants à recevoir des cadeaux, sous réserve qu’ils prouvent leur bonne attitude.. car le Père Fouettard rôde !

En France, Saint-Nicolas arrive dans la nuit du 5 au 6 décembre, sur une mule. Les enfants doivent alors préparer dès le soir de la nourriture pour le Saint et son animal et trouvent ainsi à la place, le lendemain matin, des friandises ou le bâton ! Lors de sa tournée, Saint-Nicolas distribue traditionnellement une orange et du pain d’épices portant son effigie.
La tradition varie très peu selon les pays. En Belgique par exemple, St Nicolas arrive la nuit du 5 au 6 décembre pour déposer cadeaux et friandises (notamment des figurines en chocolat ou des spéculoos à l’effigie du saint) dans les souliers des enfants sages. Selon la tradition, il faut laisser un bol d’eau (ou de lait) et une carotte devant la cheminée pour l’âne et un verre d’alcool (généralement de la bière) pour Saint-Nicolas. Au Luxembourg, Saint-Nicolas arrive deux semaines avant le 6 décembre, et à partir de ce moment-là, tous les soirs, les enfants mettent leur pantoufle devant la porte d’entrée de la maison. Le matin, les enfants y découvrent une petite friandise s’ils ont été sages ou une brindille s’ils n’ont pas été sages.

Au-delà de cette tradition, le jour de la Saint Nicolas est aussi l’occasion de se réunir pour une grande fête dans les villes qui lui font honneur : défilés dans les rues, animations dans les écoles, goûters traditionnels… la saison des fêtes de Noël est lancée !

Print Friendly, PDF & Email

2 thoughts on “6 décembre et la tradition de Saint Nicolas

  1. Sandra F. says:

    J’adore ce qui tourne autour de noël et mon fils également… un jour il m’a demandé pourquoi le père noël était rouge 😉 je lui est parlé de St Nicolas et aussi de la légende qui dit que Coca-Cola lui ait attribué sa couleur ^^ je crois qu’il lui a été plus facile de retenir la deuxième réponse ^^ lol bonne fêtes ^^

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *